PICASSO À DINARD

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Un Andalou face à la lumière bretonne

Quelles sont les conditions qui ont poussé Picasso, le méditerranéen, à fréquenter les côtes bretonnes l’espace de trois étés entre 1922 et 1929 ? Comment un artiste modelé par la lumière andalouse puis celle du midi va apprivoiser cette lumière bretonne si changeante ?

Dinard et Picasso, c’est une histoire personnelle et artistique. Le peintre y passe l’été 1922 avec son épouse Olga et son fils Paulo. C’est la peinture du bonheur familial et des couleurs de la côte d’Emeraude. Les œuvres des étés 1928 et 1929 évoquent la présence de sa jeune maîtresse Marie-Thérèse et les tensions au sein du couple. Séduit par les formes sportives et rondes de la jeune femme, Picasso se lance dans la sculpture.

Fermer le menu